Spit-Shining et Detailing

 

Le Spit Shining est issue d'une technique utilisée des militaires qui l'utilisent pour faire briller davantage leurs bottes en appliquant plusieurs couches de cire. La difficulté provient du fait que la nouvelle couche ne doit pas enlever la précédente. Cette difficulté est d'autant plus grande que leur cire contient bien plus de solvants que les cires automobiles.

 

 

En Detailing

Cette technique du Spit Shining a été adaptée au detailing car elle permet de superposer plusieurs couches de cires de carnauba les unes sur les autres. Elle apporte un meilleur rendu (gain en profondeur), une durée de vie supérieure et permet de mettre plusieurs couches sans attendre plusieurs heures entre chaque pose. Il existe de nombreuses variantes de la technique du Spit Shining. Là aussi c'est au feeling.

 

 

Technique

Il faut appliquer la première couche de wax comme expliqué dans le guide détaillé et attendre la formation d'un brouillard (10 à 15 minutes). Ne pas essuyer les résidus de cire !
On va recommencer l'application panneau par panneau, sur le brouillard de la première couche en utilisant un autre applicateur que l'on va humidifier à l'aide d'un spray, légèrement, avec de l'eau déminéraisée ou un QD.
On pulvérise aussi un peu de QD pour humidifier la surface à traiter avec une fine brume avant l'application de la cire. Cela va provoquer des traces de gouttes. On applique alors une deuxième couche en travaillant bien la cire par des mouvements circulaires : il faut passer 3 à 4 fois à chaque endroit pour que les traces de gouttes disparaissent et que la cire se mélange bien avec les résidus et le QD. Ne pas hésiter à remettre du QD pour bien travailler la couche. On doit obtenir un résultat comme pour une application normale. Il doit y avoir au final peu ou pas de résidus. On reproduit cette opération sur tous les autres panneaux de la voiture. Une fois la voiture entièrement faite, il doit y avoir un brouillard qui apparait. A ce moment là il faut essuyer les résidus ou recommencer une autre couche. Pour voir réellement ce qu'est le Spit Shining, ne pas hésiter à mettre jusqu'à 5 couches, espacées d'une demi-heure entre chaque pose.

 

Explications

Si l'on applique une deuxième couche de carnauba sur la voiture au dessus de la première, les solvants contenus dans la deuxième vont dissoudre la première couche et les deux couches vont fusionner, se combiner.
L'intérêt du QD: le QD étalé sur la surface garde la première couche solide et l'empêche de se dissoudre.
De même, l'applicateur humide neutralise les solvants au mieux et empêche la nouvelle couche de cire de coller à l'applicateur, la laissant se déposer en un fin film.
Au final, au lieu d'obtenir une seule grosse couche, on obtient une combinaison des couches que l'on a pu appliquer.
En utilisant la technique du Spit Shining, on sépare et définit des couches, ce qui favorise le look.
On peut donc mettre des couches de carnauba différentes pour bénéficier de leurs propriétés visuelles spécifiques.

 

Quelques conseils

Comme la pose d'une wax, les couches de cire doivent être très fines : il faut en mettre très peu.
S'il y a de la poussière en buffant c'est que la couche était trop conséquente.
La carrosserie doit rester froide au toucher.
Les cires a haut taux de carnauba (les plus naturelles) contiennent forcément moins de solvants.
Eviter les QD contenant de l'alcool. Proscrire l'IPA et autre Cleaners, QW.
L'eau déminéralisée peut remplacer le QD (ce dernier apporte cependant ses propriétés visuelles et contient 98% d'eau).
Le QD peut être glacé légèrement de façon à durcir davantage la première couche de carnauba et cecci dans un but de la protéger des solvants de la deuxième couche.
Il est possible de buffer avec une MF de haute densité la première couche avant d'appliquer le Quick Detailer et la seconde couche.
On peut aussi appliquer la première couche 24 heures avant ou faire du Spit Shining sur une couche pré-existante.

 

Conclusion

Le buffing est plus facile en Spit Shining mais l'application est plus longue. On peut mettre successivement plusieurs couches de carnauba. La carrosserie est encore plus douce au toucher qu'avec une application normale.
On gagne en rendu : brillance et surtout profondeur. La durée de protection de la cire est un peu augmentée.
Le beading est différent : les gouttes sont plus petites, avec des angles de contacts plus grands.
Théoriquement, le Spit Shining fonctionne avec toutes les cires au carnauba mais le résultat va dépendre des solvants, des huiles, des autres ingrédients et de la méthode d'application.

Pour en parler sur Esthauto : http://www.forum.esthauto.com

Version PDF : http://www.forum.esthauto.com/PDF/spitshining.pdf